Actualités

Maxime Bernard, métallier-soudeur à Champdeniers (79)

Publié le

Il y a un an, Maxime Bernard, métallier-soudeur à Champdeniers (79) a décidé de créer son entreprise.

Le jeune homme fait régulièrement appel à la Chambre de métiers et de l’artisanat, notamment pour bénéficier de conseils juridiques et stratégiques. 

Pour Maxime Bernard, métallier-soudeur, le confinement du printemps 2020 aura été un déclic. Après une expatriation de deux ans Outre-Atlantique, le jeune homme décide de revenir sur ses terres d’origine, en Gâtine (79), pour y créer son entreprise, MBSoudure.

« J’ai été salarié pendant 15 ans, dans tout l’Ouest de la France, en Australie, en Nouvelle-Calédonie et au Canada », détaille le chaudronnier de formation. « Mes expériences professionnelles m’ont permis d’apprendre de nouvelles techniques et de me perfectionner davantage. » 

Avide de connaissances, Maxime Bernard suit même une formation de dessinateur industriel. « Je voulais ajouter une corde à mon arc. »

Fort de ce solide bagage, le trentenaire décide donc de franchir le cap de l’entreprenariat. « Forcément, comme tout artisan qui se lance, je me suis posé mille questions. J’ai trouvé un atelier-relai à Champdeniers que je partage avec une amie, qui fait de la marqueterie, afin de minimiser les coûts. Mais quand on se lance à son compte, on a beau connaître parfaitement son métier, on ne maitrise pas tout : je ne suis ni expert-comptable, ni juriste. Alors à la moindre question, j’appelle mon conseiller à la CMA. Grâce à lui, j’ai demandé à bénéficier de l’Aide à la création ou à la reprise d’une entreprise. Je ne savais pas qu’une telle aide existait. »

Idem pour la partie facturation et devis. « Il m’a conseillé sur un logiciel gratuit et simple d’utilisation, qui me facilite la vie au quotidien. »

Maxime Bernard, métallier-soudeur dans son atelier

@Studio.REFLEXHAUT

Actuellement autoentrepreneur, le métallier-soudeur réfléchit à changer de statut. « J’aimerais travailler davantage avec des professionnels. Mais dans leur esprit, un autoentrepreneur fait uniquement de la prestation de services. Or moi, je fais aussi de la fabrication : des meubles, des portails, des escaliers… Alors je suis en train d’échanger avec mon conseiller pour voir quel statut je pourrais éventuellement choisir. De toute façon, à la moindre question, je prends mon téléphone et je l’appelle. Il est un appui précieux. »

Actualités

Salon Entreprendre dans les Landes en 2024

Création - reprise

Portes ouvertes sur l’emploi dans l’artisanat

Création - reprise

Artisans et commerçants du Médoc : partagez vos projets et vos besoins !

Aides financières

Osez entreprendre en Nouvelle-Aquitaine

Création - reprise

Salon Made In France : l'appel à candidatures est lancé !

Aides financières

Formations 2024 | Deux-Sèvres

Création - reprise

Toutes les actualités

Découvrez nos formations et offres d'accompagnement

Gestion et organisation de son temps de travail

Durée : : 7 heures

Distanciel

19 centres

à partir de 210 €

Proposer des ateliers à mes clients

Durée : : 14 heures

Présentiel

19 centres

à partir de 420 €

Augmenter ses ventes en magasin

Durée : : 14 heures

Distanciel

19 centres

à partir de 420 €

Devenez acteur de votre comptabilité

Durée : : 21 heures

Présentiel

19 centres

à partir de 630 €

Trésorerie d'une PME

Durée : : 7 heures

Distanciel

19 centres

à partir de 210 €

Dépassement de seuil du CA, quel impact sur votre statut ?

Durée : : 7 heures

Présentiel

19 centres

à partir de 210 €

Mettre un luminaire en conformité avec les exigences réglementaires

Durée : : 14 heures

Présentiel

19 centres

à partir de 420 €

Communiquer avec son époque : TikTok

Durée : : 7 heures

Distanciel

19 centres

à partir de 210 €

Voir le catalogue